Belle époque

  • Vichy Belle époque

La Belle Époque à Vichy

Réputée dans le monde entier...


Longtemps considérée comme la station thermale la plus remarquée d’Europe, Vichy jouit d’une réputation qui a traversé le temps et les époques. 

Symbolisée par l’empreinte omniprésente de l’empereur Napoléon III dans le dessin des artères de la ville, parcs à l’anglaise, architecture raffinée ; Vichy est le symbole d’une période faste, caractéristique du début du XXe siècle. Animés par un bouillonnement intellectuel florissant, les plus grands noms de la musique et du gotha européen aimaient à se retrouver dans la station thermale, si réputée pour sa douceur de vivre et ses vertus thérapeutiques indéniables. Le premier élan était donné !

Favorisée par un contexte économique particulièrement favorable jusqu’en 1914, Vichy connaît une croissance fulgurante avec plus de 100 000 visiteurs, et devient alors la reine incontestée des villes d’eaux. Si la cure de boisson reste un élément incontournable, les techniques thermales évoluent. L’ancienne pratique du bain est de plus en plus concurrencée par les douches, bien plus actives. L’éventail de soins s’élargit considérablement (douches, bains de gaz thermaux, inhalations, pulvérisations, gargarismes, bains de vapeur,…). De cette nouvelle approche de la médecine thermale associant massage aux bénéfices de l’eau, naît la célèbre douche de Vichy en 1896.

Forte de son succès et pour accueillir les curistes toujours plus nombreux, la ville fait construire le plus « vaste établissement thermal au monde ». D’aspect néo-byzantin avec un dôme en minaret turquoise, son ouverture en 1903 marque encore un tournant dans la recherche de nouvelles techniques médicales toujours plus pointues. Électrothérapie, mécanothérapie… cette volonté d’innovations tend à révéler une réalité jusqu’à cette époque méconnue : l’exercice physique contribue à l’efficacité des soins thermaux. Le sport prend alors une place de choix dans la vie thermale vichyssoise jusqu’à en devenir un élément incontournable, cours de gymnastique, golf, escrime, tennis,…

Difficile de résister aux charmes de Vichy !


Art-Guide Vichy 1897 - Thermes Callou

Emile Zola (parmi les hôtes de Vichy). Un vaste programme de travaux est à l’origine du paysage thermal actuel de Vichy.

Art-Guide Vichy 1900 - Thermes Callou

Le Prince Taieb-Bey (Tunis) parmi les hôtes de Vichy. Illustration de l'automobile, ce nouveau moyen de transport, qui révolutionnera le tourisme.

Art-Guide Vichy 1901 - Thermes Callou

Réjane (en représentation). Inauguration du théâtre de style "Art nouveau". Les eaux de Vichy rassemblent le monde entier qui vient chercher sa santé : russes, japonais, grecs...

Art-Guide Vichy 1902 - Thermes Callou

Le Duc et la Duchesse de Clermont-Tonnerre (parmi les hôtes de Vichy). Ouverture du service de mécanothérapie (rééducation fonctionnelle) unique au monde.

Art-Guide Vichy 1903 - Thermes Callou

Sarah Bernhardt (en représentation). Inauguration du Grand Établissement Thermal de Vichy : son dôme oriental rend hommage à la clientèle coloniale qui fréquente Vichy.

Art-Guide Vichy 1904 - Thermes Callou

M. de Choudens (éditeur de Faust et Carmen) parmi les hôtes de Vichy. La marque Vichy-Etat (créée en 1893) sera représentée dans le monde entier (eaux embouteillées, pastilles, sels de bains, etc.)

Art-Guide Vichy 1905 - Thermes Callou

Buffalo Bill et Eléonora Duse (en représentation). Inauguration du nouvel hôtel des Postes. La scène de l'affiche se situe dans le hall du Casino.

Art-Guide Vichy 1906 - Thermes Callou

Réjane (en représentation). Introduit depuis la fin du XIXe siècle, le lawn-tennis va devenir un des sports les plus pratiqués, mais aussi les plus mondains de Vichy.

Art-Guide Vichy 1907 - Thermes Callou

M. Nenot (Architecte - Sorbonne) et M. H. Rogers (milliardaire américain) parmi les hôtes de Vichy. A. Guillaume (artiste) illustre la bouteille de Vichy qui se trouve sur toutes les tables des restaurants.

Art-Guide Vichy 1908 - Thermes Callou

M. Xavier Leroux, compositeur (parmi les hôtes de Vichy). Création du golf. Construction du pavillon actuel de la source des Célestins. Michelin publie ses premières cartes routières...

Art-Guide Vichy 1909 - Thermes Callou

La princesse Anna Oblensky (parmi les hôtes de Vichy). Mise en service du premier aérodrome à Vichy.

Art-Guide Vichy 1910 - Thermes Callou

M. W-C. Reick, Directeur du New York Times (parmi les hôtes de Vichy). Le pavillon des Célestins (reconstruit en 1908) se veut volontairement champêtre, favorisant le repos des buveurs.

Art-Guide Vichy 1911 - Thermes Callou

M. Kourovine, peintre russe (parmi les hôtes de Vichy). A l’instar des grandes stations balnéaires, Vichy accueille un golf (1908) dont le Club-House (style anglais) devient un véritable centre de mondanités.

Art-Guide Vichy 1912 - Thermes Callou

M. de Montgolfier et le Sultan du Maroc (parmi les hôtes de Vichy). Meeting aérien avec Roland Garros. Le bassin des cygnes est l'un des lieux incontournables des parcs de Vichy.

Art-Guide Vichy 1913 - Thermes Callou

S.E. Lord Rosebury et le Prince de Bourbon (parmi les hôtes de Vichy). Gerorges Charpentier, champion d'Europe de boxe, combat à Vichy. Des baptêmes de l'air sont proposés à Vichy !

Art-Guide Vichy 1914 - Thermes Callou

M. et Mme Michelin (parmi les hôtes de Vichy). Quelle scène tranquille et insouciante : on bavarde... Seul, un drapeau tricolore sur le Dôme thermal est le signe discret d’un patriotisme omniprésent…